contact : exaheva[at]hotmail.com

27.5.12

Troncman VS Géant Bébé

Bonjour. Je manque encore cruellement de temps, et ce pour encore bien deux semaines.

On a envie de rigoler par ces temps difficile. Voici donc une histoire pleine d'action, avec un héros comme on en voit peu.





Émouvant quand même non? Les enfants peuvent apprendre le texte pour le réciter aux fêtes de famille, c'est toujours du plus bel effet.



A la semaine prochaine...

9 commentaires:

Dr.Mapache a dit…

Une poésie, la narration m'a fait pensé au court-métrage "Vincent" de Tim Burton. Encore une réussite !

Roi of the Suisse a dit…

C'est très bizarre, presque malsain :D

Dolmax a dit…

Ce sera le premier poème que j'apprendrai à mes enfants.

Tronc-man! C'était ton bébé bon-sang! Qu'est-ce qui t'a pris?

Anonyme a dit…

Raconter en alexandrins ça fait toujours classe! Mais ça reste tragique.

Merci de mettre un peu de couleur dans ma vie chaque semaine.

Bonne continuation et courage.

Glützenbaum a dit…

ça aurait sans doute fort déplu à Boileau, personnellement rien que pour « l'ombilical cordon » et les quatre derniers vers je trouve ça excellent. En plus du sujet, étonnamment occulté par une bonne partie des écrivains et bédéastes passés.

Jaffre a dit…

Je pense que je vais l'apprendre dès aujourd'hui.

exaheva a dit…

Merci beaucoup les amis!

Content que mes alexandrins vous aient plus!

Jaffre: j'espère qu'un j'aurai la chance de te voir la réciter. XD

Glützenbaum a dit…

ah ouais donc tout le monde s'en fout de l'irrespect des règles de la versification classique ?

Putain de XXIe siècle.

Anonyme a dit…

Moi j'aime la dernière case!

B.