contact : exaheva[at]hotmail.com

18.2.12

Quand on regarde une montre








Comme dit, le texte est bien un poème de Philippe Soupault (que je connais grâce à un morceau de Venetian Snares d'ailleurs).


En tout cas, c'est à présent également une BD.

A la semaine prochaine!

8 commentaires:

Sylvanor a dit…

Très beau, et ton dessin semble avoir progressé. :)

Mortis Ghost a dit…

Diable magnifique !! Le dessin ne contente pas d'illustrer le poème mais raconte sa propre histoire et ça double la force émotionelle des deux !

C'est excellent, je suis ému et impressioné.

Véronique a dit…

OH MON DIEU! C'est trop bien! En plus, j'adore ce poème (et le morceau de Venetian Snares qui va avec aussi). Bravo!

Dolmax a dit…

WOah !
Ce style de dessin m'a surpris :) J'aime bien.
Jolie histoire :)

Sexyboy 333 a dit…

Vraiment très beau, j'ai adoré.

Clemoussochocolat a dit…

J'ai pas tout compris mais c'est vrai que c'est joli. Les dessins sont tellement bien fait au début j'ai cru que c'était des photos lol
Je viens de découvrir ton blog et j'adore trop! continu comme ça et c'est sur tu sera archi connu plus tard!

eXaHeVa a dit…

Merci tout le monde, content que vous aimiez, c'était un long boulot!

Clemoussochocolat : Je suis content que tu aimes ce blog, j'espère que tu reviendras! Merci pour les encouragements! ;)

Anonyme a dit…

Visiblement Venetian Snares semble avoir réellement ouvert la voie à un poète français du XXème siècle oublié de tous, à commencer par les français ! Pour ceux que ça intéresse, car ce poème semble avoir touché beaucoup de monde, il fait partie d'un recueil de poème nommé "Poèmes et poésies", édité notamment aux éditions grasset, dans les fameux "cahiers rouges" qui se proposent pour un prix très modique (6,90€) de redécouvrir les plus grands poètes et artistes du XXème siècle à travers leurs œuvres ou leur correspondance.

Vous allez vous dire il bosse pour Grasset ou quoi? Pas du tout ! On m'avait déjà offert les écrits sur l'Art d'Ingres, (que tout amateur de l'artiste se doit de posséder pour comprendre sa pensée) et je ne regrette pas du tout. Je trouve que trop souvent ce genre de bons plans sont oubliés, mésestimés, ou réservés à une élite culturelle, ou gâchés par une peur du prix éventuel de la culture ! Alors que France Inter, France Culture, les musées nationaux sont gratuits...